Les choses à savoir sur les hémorroïdes

Les hémorroïdes peuvent apparaître de deux manières, soient à l’extérieur de l’anus, soient à l’intérieur. Bien qu’il s’agisse d’une maladie bénigne, son traitement ne doit pas être pris à la légère parce qu’elle peut engendrer des douleurs insupportables et des saignements. Les hémorroïdes sont des dilatations des veines situées sur la partie anale. Elles peuvent être causées par plusieurs raisons comme la constipation ou encore la diarrhée. Certains sports comme le cyclisme ou encore l’équitation, et certaines professions comme être conducteur ou pilotes, peuvent aussi être à l’origine de l’apparition des hémorroïdes. Mais ce n’est pas tout, l’abus de certains aliments épicés et alcoolisés peuvent également engendrer des troubles hémorroïdaires. Il arrive parfois que les personnes qui en souffrent fassent des crises. Cette dernière peut se voir à travers la présence d’une boule anale dans l’anus, d’un saignement anal accompagné d’une terrible douleur ou encore d’une démangeaison. On constate surtout ce saignement ou rectorragie après être passé aux toilettes lorsque du sang rouge vif tâche le papier toilette. Si cela n’est pas traité rapidement, cela pourrait causer une anémie.

L’hémorroïde interne n’est pas visible à l’œil nu mais uniquement après anuscopie, par contre l’hémorroïde externe, elle se sent par la présence d’une boule anale que l’on peut apercevoir au-dessus de l’anus. Cette boule peut être très douloureuse et peut s’avérer dangereuse lorsqu’elle n’est pas bien suivie puisqu’elle pourrait engendrer une thrombose hémorroïdaire. Ainsi, pour faire face à ce genre de crise, il est important d’adopter une bonne hygiène de vie.

Des traitements efficaces contre les hémorroïdes

Pour traiter les hémorroïdes, il faut éviter tous produits laxatifs et stimulants quels qu’ils soient. Les veinotoniques sont les plus conseillés pour soulager la maladie hémorroïdaire. Mais ce n’est pas tout, il existe également d’autres traitements comme les injections sclérosantes par exemple. Cela consiste tout simplement à injecter un produit sclérosant dans la sous-muqueuse juste au-dessus des hémorroïdes. En cas de saignement grave, l’injection devrait se faire pendant 5 jours environ.

La photocoagulation est une autre méthode qui consiste à utiliser une sonde infrarouge pour soigner les hémorroïdes. Certains médecins conseillent la destruction par laser, ou encore les ligatures élastiques. Cette technique de ligature consiste tout simplement à prendre un anneau élastique et le fait de mettre à la base de l’hémorroïde, cela grâce à un appareil qui aspire la muqueuse. La cryothérapie quant à elle, est une manière de congeler le tissu hémorroïdaire pour le détruire directement. Lorsque ces techniques ne fonctionnent pas comme on l’espère, on peut penser au traitement chirurgical. La chirurgie doit seulement être utilisée en dernier recours. Bien que ses résultats soient très efficaces et à long termes, elle peut tout de même être risquée pour le patient.

Pensez aux traitements naturels pour contrer les hémorroïdes

Les hémorroïdes ne disparaissent pas miraculeusement après l’application d’une pommade ou d’une crème. Son traitement se fait petit à petit et nécessite beaucoup de patience. En effet, pour lutter efficacement contre les hémorroïdes, il faut commencer par adopter un régime sain et équilibré. Les traitements naturels sont les plus utilisés du fait que c’est plus facile à préparer. Bien que ces techniques ne soient pas plus rapides que les traitements à base de médicaments, elles restent les meilleures. Faire une cure de marron d’Inde, de petit houx, d’hamamélis, de vigne rouge ou encore de tisane peut vraiment être utile pour traiter petit à petit la douleur. Ces plantes permettent au sang de bien circuler et donc d’éviter les gonflements des veines. Privilégiez aussi les aliments riches en fibres comme les légumes verts et secs, les fruits ou encore les céréales. L’oignon lui aussi peut aider pour calmer les douleurs causés par les hémorroïdes. Pour cela, il vous suffit de cuire un oignon dans l’eau et de le réduire en pâte. Ensuite, placez cette pâte entre bande de gaze ou entre 2 compresses et appliquez le tout sur la partie douloureuse en position allongée. Les bains de sièges sont vivement recommandés en cas de saignements. En effet, ils permettent de tonifier les vaisseaux et donc d’éviter toutes sortes de problèmes vasculaires. Pour préparer le remède, il faut une poignée d’écorce de chêne et une autre de feuilles de noyer. Faire bouillir dans de l’eau pendant 5 minutes et ensuite, laisser infuser 10 minutes avant de le filtrer. Une fois que le mélange est prêt, vous pouvez faire votre bain de siège pendant 10 minutes environ.

Des gestes à adopter pour guérir les hémorroïdes

Quand on souffre d’hémorroïde, certaines gestes sont à éviter afin de ne pas aggraver la situation. Parmi cela, il y a le port des objets lourds. Pour éviter une crise hémorroïdaire, il est fortement déconseillé de porter des objets lourds. Rester dans une même position trop longtemps peut également engendrer des douleurs intenses au niveau de l’anus. De même lorsque vous passez trop de temps assis aux toilettes. Pensez également à faire des exercices physiques et réguliers comme par exemple la marche, la natation, le yoga ou la gymnastique. Le fait de manger trop de produits laxatifs peut causer une irritation des hémorroïdes, voilà pourquoi c’est fortement déconseillé. La consommation quotidienne de l’huile d’olive vous sera très bénéfique à cause de ses propriétés adoucissantes. Les vertus qu’elle apporte permettent de soigner petit à petit les hémorroïdes. Les aliments comme le son de blé ou d’avoine, les tomates, la pomme de terre, les patates douces, le chou-fleur, les fraises et la figue faciliteront votre digestion. Riches en fibres, ces aliments vous éviteront la constipation et donc diminueront vos douleurs.  Il ne faut pas non plus négliger les bienfaits de l’eau. Boire 2 litres d’eau par jour apaise l’estomac et facilite la digestion. Ainsi l’évacuation des selles sera plus facile et les hémorroïdes feront moins males. Il faut vraiment faire attention aux régimes alimentaires lorsqu’on souffre d’hémorroïdes. Effectivement, lorsque celles-ci ne sont pas bien traitées, elles peuvent engendrer des problèmes vraiment graves. En cas de doute, la consultation d’un médecin peut s’avérer nécessaire et utile.