Comment sont distribuées les crèmes pour hémorroïdes dans les pharmacies ?

Comment sont distribuées les crèmes pour hémorroïdes dans les pharmacies ?

La distribution des produits pharmaceutiques tels que les crèmes pour soulager les hémorroïdes consiste à obtenir, stocker et livrer ces produits au client final qui va l’utiliser.

Cette transaction se déroule alors typiquement dans une pharmacie et concerne deux types de produits : les médicaments vendus uniquement à condition de disposer d’une ordonnance d’un professionnel de la santé, et les produits en libre-service qui ne requièrent pas de conditions préalables à l’achat.

Par conséquent, à partir de là nous pouvons mettre en évidence les principales fonctions qui sont exercées dans le processus de distribution des produits pharmaceutiques tels que les crèmes soignant les crises hémorroïdaires.

Différentes étapes

Premièrement, la logistique assure l’accès à tous les médicaments et produits pharmaceutiques. Cela se fait en raccourcissant les distances et les temps de service. L’objectif est d’éviter les ruptures de stock. Intervient également la problématique de la qualité des produits qui est primordiale dans ce secteur.

D’une part, pour garantir que le produit mis sur le marché conserve les caractéristiques certifiées par le fabricant. C’est alors ce qui détermine son utilisation sûre et efficace. D’autre part, pour garantir l’authenticité des produits achetés et fournis. En plus du suivi de chaque lot mis sur le marché.

L’objectif est de procéder efficacement à leur retrait dans les cas où cela s’avère nécessaire, le tout en minimisant les risques pour la santé publique. C’est ce qui arrive lorsqu’un lot comporte un défaut critique tel qu’un défaut de packaging qui altère la qualité du produit. Le contrôle des substances et produits fait d’ailleurs l’objet de mesures spéciales.

 

Vient ensuite le stockage, qui consiste à garder et conserver des produits pharmaceutiques en assurant toujours le respect de conditions optimales pour celui-ci. Ce processus de stockage se déroule essentiellement en arrière-boutique de la pharmacie.

Certains de ces entrepôts sont même équipés d’une technologie d’entreposage qui permet au préparateur en pharmacie d’identifier et de récupérer facilement le bon produit grâce à un processus entièrement automatisé.

Enfin, la distribution représente la livraison du produit pharmaceutique au client final. Elle donc réalisée en main propre en boutique. Lors de la transaction, le pharmacien se doit de fournir toutes les informations nécessaires à son bon usage, notamment la fréquence d’utilisation ou encore les contre-indications du produit vendu.

Différents acteurs

La chaîne de distribution des médicaments et des produits pharmaceutiques implique différents agents de distribution pharmaceutique :

Industrie pharmaceutique : les laboratoires sont responsables de la recherche, du développement et de la production des produits pharmaceutiques. Leur rôle principal est alors de rechercher les meilleures solutions possibles pour le traitement mais aussi pour la prévention de l’apparition de maladies.

C’est donc dans ces laboratoires que sont créés les produits qui seront vendus par la suite. Dans ce cas, la distribution est principalement assurée par des opérateurs logistiques. Ils agissent dans les processus directs entre le laboratoire et la pharmacie.

 

Distributeurs en gros : parfois il peut arriver l’intervention de certains agents intermédiaires qui sont chargés de l’entreposage. Leur rôle dans le processus de distribution est alors de rendre efficace le flux logistique des médicaments et des produits de santé vers les pharmacies.

Cela permet également de fluidifier les services et livraisons pour les hôpitaux qui, avec les pharmacies, sont les principaux distributeurs de médicament et autres produits pharmaceutiques.

Au final, ce canal est le principal canal de distribution utilisé par l’industrie pharmaceutique et la plupart d’entre eux mettent même à la disposition de toutes les pharmacies une large gamme de tous les produits disponibles sur le marché. Cela permet à chaque pharmacie de décider quels produits pharmaceutiques sont essentiels ou sont les mieux adaptés pour leur clientèle.