Les remèdes efficaces pour soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Les hémorroïdes provoquent une sensation de honte et de gêne. Cette maladie touche plusieurs personnes de différentes catégories mais se présente fréquemment chez les individus en forte consommation de piment, chez les femmes enceintes et chez les personnes qui souffrent souvent de constipation.

Plusieurs d’entre vous souffrent de ce problème et se demandent comment y échapper. Dans les quelques lignes qui vont suivre, vous allez découvrir comment guérir et soulager les hémorroïdes en moins de 30 jours. Ces remèdes changeront votre vie et vous aideront à mieux vivre ce problème.

Osez dire non  aux médicaments et  à la chirurgie !

La première réaction des médecins par rapport à votre problème sera de vous orienter vers la médecine moderne pour ainsi recourir soit à l’emploi de crèmes de tout genre et de pommades soit à une intervention chirurgicale. Ne vous laissez pas prendre ; la nature a de meilleures solutions pour vous. Non seulement les solutions médicamenteuses sont dangereuses mais sont beaucoup plus chers que les remèdes naturels et ne s’attaquent pas aux causes profondes du problème. Beaucoup de patients se sont plaints après des interventions chirurgicales. Des conséquences néfastes ont été remarqué, on peut citer les incontinences, les infections microbiennes grave, les irritations et beaucoup d’autres encore.

À part les conséquences néfastes de la chirurgie, l’utilisation des pommades, des pilules, des suppositoires et des crèmes peuvent causer des allergies. En effet, ces pommades sont constituées de produits chimiques qui provoquent chez les individus des irritations et des démangeaisons. Des cas d’apparition d’autres maladies de la peau ont été observés après usage de ces crèmes et pommades. Nous vous conseillons alors de vous tourner vers les méthodes naturelles qui ne coûtent pas chers et qui sont d’autant plus efficaces.

Des solutions naturelles pour se débarrasser des hémorroïdes

Pour vous débarrasser de ces hémorroïdes, les spécialistes de la médecine traditionnelle ont  fait des recherches pour soulager ces troubles. Des centaines de patients ont eu des bénéfices en soignant leurs hémorroïdes de manière naturelle c’est le cas de Sandrine Marrent, une patiente de Lyon, France. Elle souffrait terriblement de ses hémorroïdes pendant 20 ans et avait essayé tous les médicaments anti-hémorroïdaires qui existaient, mais en vain. Vitamines, compléments nutritionnels, suppositoires, rien n’avait eu d’effets. Mais en suivant durant 6 semaines un traitement naturel, ces hémorroïdes avaient disparus. Anne LOPEZ, dans son livre « Stop Hémorroïdes » a consacré ses 25 ans d’expériences pour vous livrer les alternatives naturelles pour guérir les hémorroïdes.

Connaître les facteurs de risque des hémorroïdes

Pour mieux traiter naturellement vos hémorroïdes, il est utile de connaître la cause de leur apparition. Il existe des milliers de cause, et elles peuvent varier d’une personne à une autre. Tout d’abord parlons de  l’âge. Bon nombre de personnes ne le savent pas encore, mais les tissus des muscles et de la paroi du rectum commencent à vieillir selon notre âge et effectuent mal leur fonction. Ce vieillissement fait augmenter le risque d’attraper les hémorroïdes car les muscles se lâchent moins qu’avant. Un deuxième facteur a également été observé : l’alcool.  Agissant comme un diurétique, l’alcool évacue l’eau présente dans notre corps et favorise l’hydratation entrainant par la suite une constipation ingérable. À boire avec modération, l’alcool doit aussi toujours être accompagné d’une forte consommation d’eau au moins 8 verres par jour. Cela empêchera votre corps de se déshydrater et d’équilibrer l’eau. Aussi, les drogues douces comme le café, et les caféines présentes dans les boissons sont comme mentionnés des diurétiques, favorisent le rejet de l’eau hors du corps humain. Quand l’eau est insuffisante dans le corps humain, les parois rectales où les hémorroïdes se développent sont sous pression. Ces drogues douces agissent aussi sur la pression sanguine déclenchant le développement anormale des veines. Aussi, le rapport anal est déconseillé dans la mesure où il entraine le déchirement de la cavité anale, pouvant causer des douleurs insupportables et favorisant en conséquent les troubles hémorroïdaires.

La période de gestation est souvent le moment pour les femmes où les hémorroïdes commencent à sortir. Pendant la grossesse, le bébé appuie fortement sur l’abdomen de la femme pour agrandir les veines anales et rectales. La production de l’hormone progestérone réduit la pression sur les veines mais ralentie fortement la digestion d’où la constipation et les troubles intestinaux, qui causent la formation des hémorroïdes. Au moment de l’accouchement, ce problème peut aussi survenir mais est souvent très facile à traiter et disparait très vite les mois suivant cet accouchement même sans traiter. Durant l’accouchement, la mère peut recourir à une épisiotomie, elle implique la coupure des tissus du vagin pour diminuer le déchirement rectal et vaginal et facilite la sortie du bébé. Malgré ce point de vue positif de l’épisiotomie, des études ont montré qu’elle peut entrainer des mouvements intestinaux irréguliers et à long terme, augmente la chance d’apparition des hémorroïdes.

Avez-vous déjà entendu parler de la prostatite ? C’est en fait un trouble chez les hommes  qui se caractérise par l’aberration de la prostate. Il existe des liens entre ce trouble et les troubles hémorroïdaires. Cependant, ce lien n’est pas toujours pris en compte car les recherches sont insuffisantes. Des cas d’obésité peuvent engendrer ce problème car le surpoids augmente la pression sur les veines. La tumeur pelvienne est une maladie très grave qui peut entrainer la mort. Cette formation cancéreuse peut augmenter la pression vasculaire sur les différents tissus. Il faut alors consulter votre médecin si vous avez des antécédents familiaux de cancers afin  d’exclure tous les risques. À part cela, le fait de fumer est une des causes de l’apparition des hémorroïdes et le traitement est très difficile pour un fumeur car la cigarette engendre l’affaiblissement des vaisseaux sanguins du rectum et de l’anus. Même en cas de traitement, les fumeurs sont très difficiles à guérir à moins d’arrêter leur consommation. Les traitements anti-hémorroïdaires visent à renforcer les tissus anaux alors que les cigarettes favorisent leur relâchement. Les deux combinés, le traitement serait inutile.

Pour résumer, il faudra que vous changiez radicalement votre style de vie et vivre sainement et dignement. Lutter contre le tabagisme, l’alcool et la drogue est un moyen efficace de soigner vos troubles hémorroïdaires. Evitez les matières grasses pour diminuer la pression sur la veine et favoriser cette dernière pour une bonne circulation sanguine.  Si  ces petits conseils, avant et durant le traitement, sont respectés, vos troubles hémorroïdaires disparaitront en moins de 30 jours et pourquoi pas dans les 24 heures comme pour le cas de plusieurs des patients.

Le style de vie à adopter pour lutter contre les hémorroïdes avec ou sans saignement

Voici 5 conseils qui vont vous aider à changer votre style de vie et vous prévenir de ce problème désagréable. Tout d’abord, il faudra que vous sachiez que les hémorroïdes évoluent selon des degrés. L’appellation peut alors être commune mais la présentation peut souvent variée. Il existe des hémorroïdes internes, d’autres externes et d’autres avec saignement. Le traitement se diffère mais les modes de préventions sont les mêmes. Suivez nos conseils dans les lignes suivantes.

Il est très important de manger des aliments fibreux, ils permettent de ramollir les selles et de faciliter leur évacuation tout en évitant les irritations et les poussées hémorroïdaires. Les fibres aident notre estomac à mieux digérer les aliments et à réduire la tension au niveau du système digestif. Cette tension même est la cause des aliments trop durs à accumuler et favorise le gonflement des veines. La consommation de fibres permet donc la production massive de selles. Les aliments riches en fibres sont les  légumes, les fruits et les céréales. Il existe des fibres sous forme de compléments alimentaires. Néanmoins, consultez votre médecin pour d’éventuelles prises. Dès maintenant, privilégiez dans votre diète la consommation d’aliments naturellement fibreux pour vous prévenir de ce problème.

On ne vous le dira jamais assez : le sport est très important pour le corps. En effet, le sport est un des meilleurs alliés. Simple et efficace, il peut se pratiquer seul et chez soi. Il ne vous coûte presque rien d’essayer de faire de la marche chaque matin ou également de faire quelques exercices abdominaux dès votre réveil. Pour rendre dynamique votre appareil digestif, le sport est à faire. Dès que votre corps se met toujours en repos, il en est de même pour votre appareil digestif. Il a besoin d’être stimulé et pour cela, rien de plus que le sport pour vous éviter la constipation. Les exercices sportifs facilitent la production d’acides qui aident à digérer les aliments et à absorber les nutriments. Plus ces acides sont produits, moins les déchets seront présents dans l’appareil digestif et par conséquent, il y aura moins de tension au niveau de l’anus et des veines. Consacrez 20 minutes de votre temps pour lutter contre les hémorroïdes. Cela vous sera récompensé par une meilleure santé. À part cela, il est capital de s’hydrater. Une bonne hydratation constitue un ramollissement immédiat des selles. Il est conseillé de boire au moins 1,5 litres d’eau par jour.

Autre chose, nous croiriez vous si nous vous disons que le sommeil influence beaucoup le corps à lutter contre les hémorroïdes ? Sachiez dès à présent que le corps humain fonctionne toujours même durant le sommeil. Il est en effet très actif et permet aux cellules de se régénérer. Dormir peut ainsi vous aider à préparer votre corps contre le stress et la vie de demain. Vos heures de sommeil permettent à votre corps de réparer les dégâts des veines gonflées. Par la suite, le stress cause aussi un mauvais fonctionnement du corps. Plus vous êtes stressé, plus votre corps fonctionne de trop et n’arrive plus à contrôler et à lutter contre les agressions externes. Vous êtes désormais vulnérable à toute maladie dont les hémorroïdes. Prenez le temps de vous détendre, faites du Yoga pour vivre sereinement et zenement. Restez attentif et reposez vous de temps en temps. Cela diminuera les chances pour vous d’avoir des crises hémorroïdaires.

Soigner les hémorroïdes internes en seulement quelques étapes

Les hémorroïdes internes sont celles qui deviennent externes à cause des pressions sur le rectum et l’anus. Pour les apaiser, des remèdes naturelles existent mais contrairement aux remèdes médicamenteuses et chimiques, ces remèdes doivent être prises à long terme et avec beaucoup de persévérance et de patience. Même avec une guérison rapide, nous vous suggérons de ne pas interrompre le traitement brusquement mais de le continuer en diminuant les doses et en alternant la prise. La nature nous a gâtés en  nous offrant des plantes et  des herbes miraculeuses. Parmi elles, nous pouvons citer la Molène. Elle est une herbe utilisée depuis fort longtemps pour traiter plusieurs maladies. Sur le système respiratoire, elle aide à dégager les poumons et à faciliter la respiration pour lutter contre l’asthme et gérer la respiration au moment des stress et des angoisses. Pour le traitement anti hémorroïdaire, la molène prise en infusion, en application locale ou en pommades aide à éviter les saignements et permet aux vaisseaux sanguins de se resserrer. Grâce à sa propriété astringente et sa forte quantité en tanin, elle améliore également la circulation sanguine et réduit le gonflement des vaisseaux.

Les papiers toilettes ne nous aident forcément pas. Ces modes de lavement sont une des causes probables d’apparition des hémorroïdes. Non seulement ces papiers toilettes sont rugueux et secs mais ils irritent également les hémorroïdes et provoquent des saignements et des démangeaisons ingérables. Evitez autant que possible les papiers toilettes et changez-les par une méthode de lavement à l’eau ou avec des lingettes bébé.  Pour bien faire, achetez des lingettes  pour bébé  sans parfum et sans alcool, elles sont beaucoup plus douces et humides.  À part les papiers toilettes, limitez également votre temps passé aux toilettes. Une de nos plus grandes mauvaises habitudes est d’emporter aux toilettes le journal, les i-phones, les jeux et tablettes pour rendre le moment moins fatidique. Cette habitude de rester assis sur la cuvette des toilettes est un facteur dominant dans l’apparition des hémorroïdes. Car plus vous restez longtemps sur votre trône, plus les hémorroïdes subissent une pression jusqu’ à sortir vers l’extérieur de l’anus. N’oubliez pas aussi que votre position aux toilettes joue un grand rôle pour votre santé. Privilégiez les positons faciles pour expulser les selles sans avoir à pousser trop fort. Cette poussée pourrait engendrer la pression sur les petits vaisseaux sanguins dans le rectum. Les scientifiques ont montré que pour bien expulser les selles, il est conseillé d’opter pour la position à la turque accroupie à l’ancienne ou aussi de mettre les pieds sur un tabouret afin d’aligner le dos avec les jambes et que l’angle entre le torse et les genoux soit de 35 degré.

Les bienfaits des plantes et herbes sur les hémorroïdes

Une des plantes vertueuses est la plante millefeuille. Le thé de millefeuille est un thé qui  accélère la guérison de ce problème. Son effet est immédiat et son rôle préventif. Pour le préparer, faites une infusion de 10 à 20 grammes de plantes dans 50cl d’eau propre .Vous pouvez aussi l’infuser et le laisser macérer pendant 30 minutes afin d’obtenir une consistance à appliquer en usage externe et pour le nettoyage du canal en imbibant le coton et en l’insérant dans le rectum. Ce thé permet aux vaisseaux sanguins de se récupérer et de diminuer le gonflement des veines, afin d’estomper la douleur et les démangeaisons. Pour beaucoup plus d’effets, buvez régulièrement ce thé pour mieux prévenir votre corps contre une éventuelle poussée hémorroïdaire et pour lutter contre la constipation. Il aide également à perdre du poids et à ramollir les selles.  Outre ces plantes et herbes, il existe aussi un remède connu sous le nom de Calendula. Sa teinture guérit les brûlures, les inflammations, les infections, la douleur et pleins d’autres. En ce qui concerne les hémorroïdes externes, la teinture de Calendula  peut être appliquée directement sur la peau. Mais pour les hémorroïdes internes, il est conseillé de diluer la teinture dans l’eau avant de l’utiliser. Des crèmes peuvent être obtenues à partir de la Calendula Elles sont ensuite insérées dans l’anus et sur les tissus affectés. La dernière méthode et non la moindre est le traitement avec de l’iode. Ce produit est réputé pour l’élimination des hémorroïdes internes. Il est toujours à diluer ou à mélanger avec une huile de votre choix. Nous vous suggérons de le faire avec de l’huile de lin ou d’olive. Ces huiles sont douces et peuvent s’associer avec l’iode, qui est très fort et peut même entrainer des sensations de brûlures. Mélangez 20 gouttes d’iode avec l’huile et prenez un morceau de coton. Appliquez la solution sur le coton et insérez-le dans votre rectum en insistant sur les tissus endommagés.

Bref, avant d’avoir de sérieux problèmes avec les hémorroïdes, vous pouvez toujours vous prévenir en mettant en pratique un ou plusieurs de nos conseils. Toutefois, si vous remarquez des changements inhabituels, n’hésitez surtout pas à consulter votre médecin.

About the Author

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: