Soigner les veines gonflantes dites hémorroïdes

Retrouvées chez plusieurs personnes d’âge différent, les hémorroïdes sont des veines qui se sont gonflées et qui provoquent des douleurs au niveau de l’anus et du rectum. Il existe deux méthodes bien différentes pour soigner les hémorroïdes, dont la médecine moderne, qui utilise des médicaments et les chirurgies. Ces dernières sont  une méthode naturelle qui utilise les bienfaits de la nature.

Ces deux méthodes ont leurs spécificités et leurs inconvénients.

Les traitements médicamenteux pour guérir les hémorroïdes

Après une première consultation chez votre médecin de famille, plusieurs médicaments seront prescrits afin de soulager et guérir les hémorroïdes.  Parmi elles, nous retrouvons des pommades à usage externe et locale, des crèmes, des suppositoires et des compléments naturels. Elles sont la plupart du temps des médicaments qui ne font que soulager la douleur et apaiser les démangeaisons causées par l’irritation. La majorité de ces produits sont à base d’hydrocortisone et de benzocaïne, qui sont les bases de médicaments peu recommandées à long terme. Si vous souffrez de démangeaisons, vous pouvez recourir à des produits vendus en vente libre comme les onguent, les crèmes et suppositoires. Il existe aussi des produits connus sous le nom de Préparation H qui ne contiennent ni de l’hydrocortisone ni de la benzocaïne mais de l’huile de foie de requin. Ces préparations H ont peu d’effets sur la douleur. Les médecins conseillent toutefois plusieurs médicaments anti-douleurs mais ces derniers peuvent provoquer des saignements ingérables. Nous vous conseillons alors de ne jamais prendre des anti-douleurs comme les Ibuprofène, l’Advil, le Motrin, ainsi que les aspirines. N’utilisez  jamais  des médicaments contenant de la codéine et des narcotiques, du fait qu’ils provoquent facilement la constipation. Lorsque les hémorroïdes externes deviennent trop aigues, elles se transforment en thrombose hémorroïdaire et nécessitent une intervention chirurgicale. On parle d’hémorroïdes thromboses lorsqu’un caillot de sang s’est formé.

Dans ce cas, le chirurgien, par anesthésie locale enlève une petite partie autour de l’anus. Mais attention, cette intervention doit être effectuée  au plus tard 4 jours après diagnostic.

Les interventions chirurgicales pour guérir les hémorroïdes internes

Pour traiter les hémorroïdes internes, la ligature élastique est une technique très utilisée, mais cependant ne convient pas à tous les patients. Avec un appareil à ligature, le chirurgien pose une petite bande élastique au niveau de la veine dilatée. Cette technique permet de bloquer la circulation sanguine et de rétrécir les hémorroïdes qui finissent par se décomposer. Des saignements peuvent survenir trois ou quatre jours après l’intervention. Néanmoins, des complications peuvent survenir, le patient peut souffrir de douleurs, de  seconde réapparition des hémorroïdes et d’infections mais ces cas sont très rares. La seconde est la méthode de coagulation qui vise à éliminer les hémorroïdes par les rayons infrarouges dirigées vers les veines, afin de créer une protubérance. Par conséquent, les veines se rétrécissent et le sang cesse de circuler. Il y a aussi les traitements sclérosant ou Sclérothérapie qui consiste à injecter un produit chimique à la base des hémorroïdes pour les endurcir et les faire rétracter. Enfin, on retrouve l’Hémorroïdoctomie, l’intervention la plus utilisée quand les hémorroïdes deviennent trop grosses. Elle consiste à enlever une partie des tissus endommagée. Elle est l’intervention la moins risquée mais nécessite par contre une très longue récupération.

Les remèdes naturels pour soigner les hémorroïdes

Les remèdes naturels sont nombreux. Pour cela, vous pouvez utiliser des plantes et des herbes comme la Molène, le thé millefeuille et la teinture de Calendula. Vous pouvez aussi  mettre en pratique  les astuces pour prévenir les hémorroïdes telles que les bains de siège et le sport.

Les plantes et les herbes au cœur de la médecine naturelle

La molène est une plante reconnue pour ses vertus en soulagement. La molène appliquée sur les hémorroïdes permet de gérer la respiration quand les crises hémorroïdaires surviennent. La feuille de molène facilite une cicatrisation rapide et l’assèchement des tissus externes. Pour l’employer, vous avez le choix entre humidifier les feuilles, les bouillir ou les préparer en infusion. À part la feuille de Molène, nous retrouvons au sein de la grande famille des remèdes traditionnels, la feuille de Calendula, dont la teinture soigne vite les brûlures et les inflammations. Les crèmes obtenues à partir de la Calendula sont quant à elles appliquées directement sur les tissus endommagées par insertion dans le rectum. Enfin, nous avons le thé millefeuille. Ce thé a pour propriété de diminuer le gonflement des veines et d’estomper les douleurs et les démangeaisons. Boire le thé de millefeuille permet également de lutter contre la constipation qui est l’une des causes principales de l’apparition des hémorroïdes.

Les astuces pour éviter ce problème

Pour ne jamais avoir des hémorroïdes, il suffit de suivre les conseils suivants et les appliquer dans votre vie quotidienne. Tout d’abord, l’alimentation est une chose principale qu’il faut toujours tenir en compte. Il est capital de se nourrir d’aliments riches en fibres car ils garantissent une bonne digestion et une bonne santé des intestins. Ensuite, il est important de boire au moins 6 verres d’eau par jour, grâce à une bonne hydratation les selles se ramollissent et sont mieux évacuées. Puis la pratique du sport lutte beaucoup contre l’apparition de ce problème gênant. Le sport aide les  intestins et l’appareil digestif à être dynamique. Facile et économique, il peut se pratiquer seul et chez soi. Parmi ces sports nous pouvons citer la marche, les exercices abdominaux et les exercices de Kégel. En outre, la fatigue, le stress et le manque de sommeil favorisent les hémorroïdes car le corps humain s’affaiblit et n’arrive plus à se protéger des agressions. Pour terminer, le sommeil est très important car c’est durant ce moment que les cellules se régénèrent et se remettent en place. Dormir et se reposer peuvent ainsi contribuer à lutter contre la crise hémorroïdaire. Il s’avère aussi que les papiers hygiéniques sont à la base de ce problème. Souvent secs et rugueux, ils irritent et provoquent des démangeaisons au niveau du rectum. Changez alors vos papiers hygiéniques par des serviettes humides ou des lingettes bébé humides sans parfum, douces et sans alcool.

About the Author

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: